6 août 2015 Amanda Biggs

La construction d’une stratégie communautaire 1/2

Ces dernières années, les réseaux sociaux ont connu une croissance sans précédents. Des milliards d’internautes s’y connectent chaque jour et passent beaucoup de temps sur leur  réseau favori via leur ordinateur ou leur mobile. En 2015, pour toute entreprise ou marque il est essentiel d’avoir une présence sur ces plateformes car que vous le voulez où non, vos clients et prospects y parlent de vous alors autant en profiter et participer pleinement à la conversation !

Vous souhaitez construire une stratégie communautaire pour votre entreprise ? 

Voici quelques conseils pour initier une stratégie performante et une présence proactive sur les médias sociaux.

1- L’étude

En premier, déterminez les objectifs que vous souhaitez atteindre via cette stratégie sur les réseaux sociaux. Ces objectifs doivent s’inscrire dans les objectifs globaux de votre entreprise et être cohérents avec votre stratégie marketing actuelle. Listez les raisons clés qui vous motivent à vous développer sur les réseaux sociaux :

  1. gagner en notoriété,
  2. acquérir de nouveaux clients,
  3. renforcer la relation client / créer une relation de proximité,
  4. augmenter le trafic du site internet,
  5. offrir une expertise sur une thématique…

Après l’état des lieux des vos buts, identifiez où se trouvent vos clients actuels et potentiels (sur quels réseaux sociaux sont-ils ? Quels blogs ou forums consultent-ils ?) et ce qui les intéressent (quels thèmes suscitent leur réaction, quels sujets sont les plus commentés, les plus discutés…).

Les attentes des utilisateurs ainsi que le ton à utiliser et le type de contenu varient considérablement d’une plateforme à l’autre.

Les réseaux les plus utilisés

  • Facebook : avec 1,4 milliard d’utlisateurs, c’est le réseau grand public pour se faire connaître, se rapprocher des internautes dans leur cercle privée et partager du contenu pour les distraire
  • Twitter : partager du contenu informatif en temps réel, se rapprocher des influenceurs et certains l’utilisent pour le service à clientèle
  • LinkedIn (Viadeo) : atteindre les internautes dans leur sphère professionnel, partager de l’information institutionnelle mais aussi trouver de nouveaux prospects, partenaires et collaborateurs
  • Google + : partager de l’information et surtout améliore le référencement organique de la marque
  • Instagram & Youtube : des réseaux très intéressants si votre marque nécessite du contenu visuel photo et vidéo.

Étudiez votre cible de près afin de créer du contenu le plus adapté à leurs attentes et à la plateforme pour construire un lien émotionnel et une relation durable. N’oubliez pas d’identifier les influenceurs dont l’engagement positif dans votre communauté engendra de grands impacts.

2- Ligne éditoriale et définition du contenu

Après avoir trouvé vos clients ou vos prospects sur leurs réseaux, étudiez leur comportement et leurs attentes afin d’y adapter votre message. Pensez « utilisateur », produisez du contenu pertinent et original pour votre communauté. Ne vous contentez pas de dupliquez le même contenu sur chaque réseau mais définissez votre ligne éditoriale pour chacune des plateformes : quel ton pour le sujet, à quel public et quel format.

Puis, développez votre stratégie de contenu.  En ligne avec les valeurs de la marque et les actions menées via les canaux de communication classiques, sur les réseaux sociaux il est possible de publier du contenu unique et relayer l’existant.

Entrer dans la blogosphère

La création d’un blog sur votre cœur de métier ou expertise est un outil très intéressant pour développer son contenu communautaire et le relayer sur les différents réseaux. C’est aussi un atout considérable pour gagner en visibilité sur les moteurs de recherche et améliorer le référencement de votre site.

Comment démarrer ?

Faites l’inventaire de tous les contenus que vous avez à disposition (ex: interviews, photos, articles de presse, fiche produit, livre blanc, articles de blogs…) ainsi que des formats qui vous paraissent pertinents pour attirer l’attention de votre communauté (infographie, concours, sondages, vidéos, e-formations…). L’important est de diffuser du contenu diversifié et alterner les formats pour susciter l’intérêt et interpeller votre audience dans le but de la participer. Suivez l’actualité de votre domaine d’activité pour être à l’affut des nouvelles informations et pour combler un temps de manque de contenu.

Dans la stratégie de contenu sur internet, la seule limite sera la créativité de votre équipe !

Définissez un planning éditorial, votre calendrier deviendra un outil pratique qui vous permettra de ne jamais perdre la vue globale de la gestion des réseaux sociaux. Le planning permet de mettre en place des thématiques par semaine ou par mois par exemple et de respecter une certaine fréquence de publication afin de ne pas inonder votre communauté de publications et à l’inverse l’oublier. Un rythme régulier de publication est très important cependant, il faut toujours laisser une place à l’imprévu, si une grande nouvelle ou une urgence apparaît n’hésitez pas à déplacer des publications pour laisser place à la nouveauté.

L’instauration d’une routine est une bonne pratique, tous les vendredis poster un astuce pratique, tous les mois partager les fruits et légumes de saison… Donnez un rendez-vous à votre cible ainsi de renforcer la relation et donnera à l’internaute l’envie de revenir sur votre site ou page.

Créer un calendrier et s’y tenir

Le calendrier permet également de favoriser la collaboration entre le gestionnaire de la communauté et tout autre personne qui aurait du contenu à diffuser. En effet, en interne, tous les collaborateurs doivent être informés de la stratégie communautaire. Ce sont eux, qui par la présence sur ces canaux, les premiers qui véhiculent votre image de marque. Définissez les acteurs clés pour une cohérence de cette démarche dans la stratégie globale et assurer la transmission d’informations auprès du gestionnaire de communauté qui a besoin de contenu pour animer les réseaux (ex : la communication d’une nouveauté produit par le responsable marketing, d’un poste à combler par le département RH.) Le calendrier permet aussi de faire approuver le contenu en avance par la direction ou le responsable attitré.

La création d’une charte des bonnes pratiques permet de définir ce qui est acceptable ou interdit, ce qui est confidentiel, ce qui suscite le plus d’engagement…

Cliquez ici pour lire la deuxième partie : place à l’action !

Image Droits Réservés Amanda Biggs

About the Author

Amanda Biggs Webmarketing - SEO - Rédaction - Traduction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *